Les volcans retardent le réchauffement climatique

Les éruptions volcaniques de la dernière décennie ont créé un nuage qui a protégé en partie la Terre du réchauffement climatique. L’étude, parue sur le National Geographic, et basée sur des mesures de la NASA, explique que l’activité volcanique a dégagé un nuage de particules, à plus de 20 km d’altitude, qui a réfracté les rayons du soleil dans l’espace. Sans ce nuage, l’effet de serre aurait augmenté de 20% de plus depuis 1998, soit 0,07°C en plus. Pour autant, le nuage n’a en aucun cas entravé ce processus, avertissent les experts.

Les éruptions plus mesurées n’agissent que sur une partie du globe.

Ecrire un commentaire

Climat : vers un réchauffement "catastrophique", alerte l'ONU

Lire l'article