Les autorités australiennes ferment les locaux de GreenPeace

Les locaux de GreenPeace à Sydney ont été fermés par la police australienne après que des militants de l’organisation écologiste ont fauché un champ d’OGM. Les activistes ont escaladé les clôtures d’une ferme expérimentale gérée par le gouvernement et, à l’aide de débroussailleuses, ont détruit une récolte de blé. Ce dernier a été modifié dans un but médical, celui d’améliorer le taux de glycémie et de réduire le taux de cholestérol de patients. L’organisation de recherche scientifique et industriel du Commonwealth déclare dans le Huffington Post « cette récolte avait été testé sur des rats et des cochons, elle ne présentait aucun danger pour les humains. »

Aucune arrestation n’a eu lieu. A la tête de la campagne de GreenPeace, Steve Campbell a déclaré « nous répondrons aux questions des policiers, mais nous continuerons notre campagne ».

Ecrire un commentaire

Le chef de l'ONU s'alarme de voir les droits humains "pris d'assaut"

Lire l'article