Rupture d’un pipeline du groupe pétrolier BP, en Alaska

La fuite d’un pipeline de la compagnie pétrolière BP a eu lieu samedi dernier en Alaska. Entre 8 000 et 16 000 litres de pétrole ont été déversés, a estimé le groupe BP. Il s’agit principalement de méthanol et d’autres fluides ainsi qu’une quantité indéterminé de pétrole brut. Les produits se sont en partie déversés dans un étang de la toundra. John Ebel, spécialiste des programmes environnementaux dans l’état de l’Alaska, a déclaré dans The Huffington Post « la rupture s’est produite dans la partie souterraine de la canalisation pendant que les travailleurs effectuaient un test de pression d’une vanne. » Un porte-parole de BP a annoncé qu’un nettoyage était en cours et que la cause de l’accident serait déterminée « en temps voulu ».

Ecrire un commentaire

Iran: la centrale nucléaire de Bouchehr à l'arrêt après une "défaillance technique"

Lire l'article

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article