Des vélos pour la reconstruction au Sri Lanka

Le gouvernement sri-lankais vient de distribuer gratuitement 40 000 vélos aux réfugiés qui retournent dans leurs villages dans le nord du pays. « Nous savions que les bicyclettes allaient jouer un rôle vital dans le retour à la maison de nombreux réfugiés. Leur en fournir est une des premières choses que nous avons fait pour les aider à rentrer chez eux », déclare Rupavthi Keetheswaran, un agent gouvernemental local, à l’IRIN du 13 juillet. Ces vélos, abandonnés durant la guerre civile qui a opposé les Tigres tamouls aux forces gouvernementales durant des décennies, ont été retrouvés dans le district de Mullaitivu. Les autorités de la province ont ordonné leur collecte et leur réparation. Le vélo permet à de nombreux réfugiés vivants dans des villages isolés de rejoindre l’unique autoroute, qui a été remise en état et qui traverse la région. Depuis la fin du conflit en mai 2009, plus de 365 000 réfugiés sont revenus chez eux, mais près de deux tiers des habitants de la région vit avec moins de un dollar par jour. Un vélo neuf coûte une centaine de dollars.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Manu Kodeck

    Des vélos pour la reconstruction au Sri Lanka
    Initiative sympathique du gouvernement sri-lankais pour faire belle figure auprès des tamouls. Application superficielle d’une rustine.
    Cela a l’avantage d’évacuer le problème de la minorité tamoule.

    http://ayubowan.wordpress.com/

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article

Des start-up de véhicules électriques célébrées à Wall Street face à une route semée d'embûches

Lire l'article