Cultiver la canne à sucre rafraîchit le Brésil

Une étude au Brésil a démontré que cultiver la canne à sucre comme biocarburant contribue à refroidir le climat localement, peut-on lire sur le New Scientist. Scott Loarie et ses collègues d’une institution scientifique californienne ont utilisé des données satellitaires pour surveiller les effets de la culture de la canne à sucre dans le cerrado brésilien. Les résultats de l’étude ont montré que la transformation des espaces naturels en cultures agraires a réchauffé la zone de 1,6°C, mais la transformation successive de ces cultures agraires en plantations de canne à sucre l’ont rafraîchit de 0,9°C. CE serait lié au fait que la canne à sucre libère plus de vapeur d’eau.

Cependant si l’espace dédié à la culture de la canne à sucre en tant que biocarburant est déduit de l’espace dédié à l’agroalimentaire, cela contribue à l’insécurité alimentaire et à la hausse des prix, rappelle le chercheur.

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article