L’Algérie se tourne à son tour vers les gaz de schiste

Le ministre de l’énergie et des mines algérien Youcef Yousfi a déclaré que son pays avait l’intention d’exploiter les ressources de gaz de schiste dont il dispose. D’après les premières estimations, l’Algérie, qui est déjà un des plus importants exportateurs de gaz naturel dans le monde, disposerait de près de 29 000 milliards de mètres cube de gaz non conventionnels piégés à plus de 1 000 mètres de profondeur, rapporte l’agence Reuters. D’ores et déjà, le ministre a déclaré que l’Algérie allait demander l’aide de compagnies étrangères spécialisées dans l’exploitation des gaz de schiste, malgré les conséquences désastreuses pour l’environnement qu’elle engendre et les nombreuses incertitudes qui l’entourent.

Ecrire un commentaire

Les plus vieux réacteurs nucléaires français prolongés de 40 à 50 ans

Lire l'article