La Corée du Sud éteint ses lumières pour économiser l’énergie

La Corée du Sud va restreindre l’éclairage nocturne pour faire des économies d’énergie. Suite à l’augmentation des prix du pétrole, le pays, qui importe une grande partie de son énergie, vient de relever son niveau d’alerte énergétique de bleu à jaune. Une telle mesure est prise lorsque le prix du baril de brut dépasse les 100 dollars durant 5 jours consécutifs à Dubaï. « Avec l’élévation du niveau d’alerte, les lieux publics devront éviter toute consommation d’énergie inutile. Le gouvernement va interdire les illuminations extérieures des commerces et des immeubles ainsi que les publicités lumineuses durant les heures les plus tardives de la nuit », rapporte le Korea It Times du 1er mars. Les bars devront éteindre leurs enseignes après deux heures du matin, les bureaux et les hôtels devront allumer leurs lumières uniquement durant leurs horaires d’ouverture et les terrains de golf seront désormais fermés la nuit. Tout contrevenant risque une amende de 2200 dollars par jour. Toutefois, lit-on dans le Digital Chosunilbo du 28 février, les principaux lieux touristiques ne sont, pour le moment, pas concernés par ces mesures.

Ecrire un commentaire

Un fabricant de voitures à hydrogène mise sur la "révolution verte" britannique

Lire l'article