Plateforme offshore : des abus qui compromettent la sécurité

Un constructeur américain de plate-forme pétrolière est accusé de compromettre la sécurité sur les bâtiments d’exploitation en « brutalisant, harcelant et intimidant » les travailleurs, rapporte aujourd’hui le Guardian. Selon le ministère anglais de la santé au travail (HSE), les managers de la compagnie Transocean déployés sur le terrain auraient une attitude raciste et incorrecte envers les employés de différentes nationalités. D’après le HSE, certains travailleurs montreraient « des signes de stress avec des implications possible sur la sécurité« . Le rapport a été délivré après une enquête dans la mer du Nord, qui a démontré plusieurs autres pratiques dommageables à la santé et à l’environnement.

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article

Des start-up de véhicules électriques célébrées à Wall Street face à une route semée d'embûches

Lire l'article