Nouvelle saisie de défenses d’animaux en Afrique

Les autorités kenyanes ont saisi plus de deux tonnes de défenses d’éléphant et de cornes de rhinocéros, rapporte aujourd’hui le Portal del Medio Ambiente. Cachés dans une cargaison d’avocats à destination de la Malaisie, les 317 défenses et 5 cornes auraient été prélevées sur des animaux morts naturellement d’après les premiers résultats de l’enquête. L’agence gouvernementale en charge du contrôle a cependant exprimé son inquiétude face à cette nouvelle prise. Le braconnage est en augmentation croissante puisque 204 éléphants et 13 rhinocéros ont été tués en 2009, contre 94 et 5 respectivement, un an plus tôt.

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article

Des start-up de véhicules électriques célébrées à Wall Street face à une route semée d'embûches

Lire l'article