Mise en service de la première centrale nucléaire iranienne

Les opérations d’approvisionnement en combustible de la centrale de Bushehr dans le sud de l’Iran ont débuté. Cet uranium provient de Russie et sert à alimenter la première centrale atomique d’Iran, rapporte la BBC le 20 août. La construction de cette centrale, qui a pris 35 ans, inquiète la communauté internationale sur les risques de prolifération de technologie nucléaire à des fins militaires. Le combustible fourni par les Russes est enrichi à 3,5%, alors que le combustible militaire doit être enrichi à 90%. « Malgré toutes les pressions, les sanctions et les difficultés rencontrés dont les nations occidentales sont à l’origine, nous sommes là pour mettre en route le plus grand symbole des activités pacifiques de l’Iran dans le domaine du nucléaire civil », a affirmé Ali Akbar Salehi, le responsable du programme nucléaire iranien lors de la conférence de presse inaugurale. Néanmoins, l’Iran continue de développer des programmes d’enrichissement d’uranium.

Ecrire un commentaire

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article