Les barrages hydroélectriques géants menacent les peuples indigènes dans le monde

Les barrages hydroélectriques géants construits dans les zones reculées du globe ont un effet dévastateur sur les tribus indigènes, rapporte le Guardian. Une étude globale de l’ONG Survival International, la première de ce genre, montre que près de 300 000 indigènes seraient affectés par les constructions et que certaines tribus brésiliennes pourraient disparaître. Avec 11 milliards de dollars, la Banque Mondiale serait le premier investisseur dans ces projets, présentés comme solutions au changement climatique. Pour Lyndsay Duffield, l’auteur du rapport, « Les leçons apprises au siècle dernier concernant l’impact humain des barrages géants sont ignorées ; dans le monde, les peuples tribaux sont à nouveau mis de côté, leurs droits violés et leurs terres détruites ».

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article

Des start-up de véhicules électriques célébrées à Wall Street face à une route semée d'embûches

Lire l'article