Le golfe du Mexique, champ de mine écologique

Il existerait près de 27000 puits de pétrole abandonnés dans le Golfe du Mexique, selon Associated Press. La loi américaine autorise l’abandon de ces puits pendant une durée d’un an, après quoi les compagnies sont tenues de les refermer si les activités ne reprennent pas. Environ 3500 de ces puits sont considérés comme « temporairement abandonnés » et ne sont donc pas scellés, certains depuis les années 1950 et 1960. Même les puits scellés comportent un risque, dans la mesure où « des changements géologiques peuvent avoir lieu, exerçant une pression sur le puits », d’après un ingénieur de l’institut américain du pétrole cité par l’AP.

Ecrire un commentaire

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article