Les tigres de Sibérie menacés par une maladie mystérieuse.

Une maladie mystérieuse inhibant les capacités de chasse du tigre de Sibérie le pousserait à s’aventurer près des hommes afin de se nourrir, rapporte le Guardian. Les scientifiques enquêtent sur les raisons de ce nouveau comportement chez l’animal, qui reste généralement éloignée de l’homme, et soupçonne un trouble neurologique. Ce changement pourrait avoir des conséquences désastreuses pour l’espèce car tout tigre posant un danger aux populations locales pourrait être abattu. Selon la Société pour la Conservation de la Faune, il ne reste que 252 individus adultes en Russie. Pour le Dr Miquelle, directrice de l’ONG, « si l’on ajoute au nombre de décès réguliers le nombre de décès liés à l’infection, la population de tigres pourrait bientôt franchir un seuil irréversible ».

Ecrire un commentaire

Aux États-Unis, un village déconnecté résiste encore et toujours à l'envahisseur numérique

Lire l'article