Polluants persistants: un héritage soviétique

Des centaines de milliers de tonnes de polluants persistants laissés à l’abandon dans des hangars désaffectés se déversent inexorablement dans les sols et les nappes phréatiques de l’Europe de l’est. Une catastrophe terrible pour la nature et la santé humaine.La scientifique russe Olga Speranskaya s’est lancée dans une lutte sans merci contre ce lourd héritage soviétique.Son combat a été encouragé, en 2009, par un Goldman Prize de l’environnement.Un prix qui lui permet aujourd’hui d’étendre ses actions au niveau international

Ecrire un commentaire

Les habitants de l'île de Pâques votent à 67% contre la réouverture aux touristes

Lire l'article