La Bulgarie bientôt hors-jeu sur le marché des crédits carbone

La Bulgarie sera interdite de commercer ses crédits carbone à partir du 30 juin car elle ne satisfait pas aux recommandations des Nations Unies. En effet, le pays a établi son propre système d’enregistrement des émissions de gaz à effet de serre et il ne s’accorde pas avec les normes internationales établies dans le cadre du protocole de Kyoto. L’accréditation de la Bulgarie devrait lui être retiré le 30 juin. Selon une dépêche AFP du 13 mai, « cette décision va retirer à la Bulgarie son droit de vendre ses 40 millions de quotas nationaux (ou AAU pour Assigned Amount Units) reconnus par le protocole de Kyoto qui devaient générer 250 millions d’euros de recettes sur lesquelles le gouvernement comptait pour réduire son déficit ».

Ecrire un commentaire

La banquise de mer tarde à se reconstituer en Arctique

Lire l'article