Réduire la vitesse des navires pour diminuer leurs émissions de CO2

Une étude récente révèle que le transport maritime pourrait réduire de près de 30 % ses émissions de gaz à effet de serre en diminuant simplement la vitesse des navires. « Le potentiel de réduction est donc énorme » souligne John Maggs, qui travaille à Seas At Risk, un regroupement d’ONG oeuvrant pour la protection et la restauration de l’environnement marin en Europe, interrogé par l’agence Reuters. Alors que le Comité de la protection de l’environnement marin (MEPC) de l’Organisation maritime internationale (OMI) est actuellement réuni à Londres afin de trouver des solutions pour réduire les émissions de ce secteur responsable de 3 % des émissions globales de CO2, ce rapport démontre qu’il n’est donc pas nécessaire d’investir dans de nouveaux équipements pour parvenir à un résultat satisfaisant.

Ecrire un commentaire

Le bilan des émissions de CO2 dans le monde reste très éloigné des objectifs de l’Accord de Paris

Lire l'article