Campagne nationale pour l’interdiction du pesticide Endosulfan

En s’appuyant sur la convention de Stockholm qui interdit polluants organiques persistants (POPs), les écologistes indiens demandent l’interdiction du pesticide Endosulfan. « L’Inde est le plus grand producteur de ce pesticide dans le mode et continue à s’opposer à son interdiction, bien que cette substance ait été impliquée dans la mort d’au moins 500 personnes dans le districit de Kasaragod », rapporte The Hindu du 28 octobre. Ce produit a déjà été banni des districts de Kerala et Karnataka, mais pour les écologistes regroupés en conseil anti-Endosulfan, alors que ce produit est proscrit dans 67 pays, il bénéficie en Inde d’un soutien puissant du lobby des pesticides.

Ecrire un commentaire

L'agriculture de conservation des sols pourra continuer à utiliser du glyphosate, selon Didier Guillaume

Lire l'article