Rejet du marché du carbone en Australie

Le Parlement australien a rejeté, le 13 août, par 42 votes contre 30 le projet gouvernemental de mise en place d’un marché d’échange de quotas d’émissions de gaz à effet de serre. Ce marché devait s’inspirer de ce qui existe déjà en Europe et permettre à l’Australie de réduire, en une dizaine d’années, ses émissions de gaz à effet de serre de 5 à 15% par rapport à l’an 2000, rapporte The European Voice. « Les sénateurs du centre-droit s’y sont opposés, car ils craignent qu’elle nuise à la compétitivité du pays, tandis que les verts estiment que les objectifs de réduction sont insuffisants pour le pays qui est le premier exportateur de charbon au monde », lit-on dans le journal. Le gouvernement voulait faire passer cette loi avant les négociations climatiques de Copenhague qui doivent décider de l’après-Protocole de Kyoto. Toutefois, il devra légalement attendre 3 mois pour représenter le texte devant le Sénat.

Ecrire un commentaire

Changement climatique et "défis sécuritaires" au menu du sommet du sud de l'UE à Athènes

Lire l'article

Pierre René, amoureux des glaciers pyrénéens et son monde perdu

Lire l'article

Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C est impossible sans mesures radicales immédiates, prévient l'ONU

Lire l'article