Le train pollue-t-il autant que l’avion ?

Le train polluerait presque autant que l’avion, si l’on tient compte du cycle de vie total de chaque moyen de transport. C’est le résultat d’une étude de l’Université de Californie (Berkeley) rapportée par le New Scientist. Ces résultats étonnants s’expliquent parce que les chercheurs ont pris en compte non seulement les rejets de gaz à effet de serre pendant le trajet, mais aussi l’énergie consommée en amont : les émissions dues aux infrastructures et aux chaînes de livraison. Si le train voit son impact plus que doubler, c’est ainsi à cause de la fabrication des rails, des gares, des parkings, des escalators, etc. En comparaison, l’avion requiert moins d’infrastructures, selon l’étude.

Ces pollutions hors transport augmentent l’impact environnemental de l’avion de 31%, celui du train de 155% et celui des automobiles de 63%.

Tout compris, la voiture reste le moyen de transport le plus polluant par passager, selon l’étude. Vient ensuite l’avion, suivi de près par le train. « La plupart des prises de décisions se basent sur les analyses des gaz d’échappement, ignorant la production des véhicules, des infrastructures et du carburant requis en support », note le rapport. Et de conclure : « pour minimiser de façon appropriée les impacts environnementaux des transports, les décideurs doivent prendre en compte l’utilisation d’énergie et les émissions du cycle de vie ».

A noter que le nombre de passagers transportés et la longueur du trajet influent sur les impacts mesurés. De même que le type d’énergie (d’origine nucléaire, renouvelable ou produite par des centrales à énergie fossile) utilisée pendant le cycle de vie. L’étude, réalisée aux Etats-Unis, aurait donc probablement donné des résultats différents dans d’autres pays.

Ecrire un commentaire

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article