Le procès des activités de Shell au Nigeria va s’ouvrir

La compagnie pétrolière Shell va être jugée cette semaine à New York pour les violences contre les Ogonis, un peuple qui s’opposait à l’exploitation pétrolière dans le delta du Niger. Bien que Shell ait débuté ses activités au Nigeria dès 1958, ce n’est qu’à partir des années 1990 que les Ogonis se sont opposés à la compagnie et à la junte au pouvoir, rappelle NRC Handelsblad du 25 mai. Le 10 novembre 1995, 9 chefs Ogoni furent exécutés par la junte militaire. Parmi eux, Ken Saro-Wiwa était l’un des opposants les plus connus. Selon ses proches, la compagnie « a cherché à éliminer cette menace au travers d’une campagne qui a systématiquement bafoué les droits humains.» Shell dément toute implication dans ces meurtres. Aux Etats-Unis, la loi permet de tenir un procès pour violation des droits de l’Homme, même si les faits ont eu lieu à l’étranger et que le plaignant n’est pas américain.

Ecrire un commentaire

Stellantis Sochaux construit l'une des plus grandes centrales solaires en ombrières de France

Lire l'article