L’exposition aux antennes-relais est plus forte à distance

Ce n’est pas collé contre une antenne que l’on est le plus exposé au champ électromagnétique. C’est à 280 m en ville, et 1000 m à la campagne que cette exposition aux radiofréquences est maximale, selon une étude relayée par Le Monde. Telle un phare, l’antenne de téléphonie mobile « a un rayon d’émission oblique plus important que ce qu’on pensait », explique Jean-François Viel, auteur de l’étude parue le 31 mars dans la revue britannique Occupationnal & Environmental Medicine. Aucune évaluation des risques potentiels des radiofréquences sur la santé n’a pour l’instant été menée.

Ecrire un commentaire

Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C est impossible sans mesures radicales immédiates, prévient l'ONU

Lire l'article