Affaiblis par la malnutrition la maladie ou la précarisation, 20000 personnes meurent chaque jour des conséquences de la misère.

Dans le monde, plus de 3 milliards d’êtres humains (une personne sur deux) vit avec moins de 2 dollars par jour, et un milliard avec moins de 1 dollar, ce qui correspond au seuil de l’extrême pauvreté défini par l’ONU. En 2000, les pays membres de l’ONU se sont engagés à sortir de la misère la moité au moins de ces personnes avant 2015. Mais les faibles montants de l’aide au développement consentis par les pays développés freinent la réalisation de cet objectif. Par contre, l’apparition depuis 30 ans du micro-crédit (7000 organsimes aujourd’hui) fait ses preuves. En prêtant de petites sommes aux personnes exclues du crédit bancaire classique, ces « banques des pauvres » leur donnent les moyens de devenir entrepreneur.

Ecrire un commentaire

Blaise Leclerc, auteur de Apprendre à ralentir : « il est plus agréable de ralentir maintenant que d’attendre de devoir subir un choc pour le faire »

Lire l'article