800 millions de personnes pratiquent l’agriculture urbaine.

Pauvres ou riches, les paysans des villes sont nombreux dans le monde. Dans les pays en voie de développement, les jardins potagers permettent un apport substantiel de produits frais et de qualité qui améliore la nutrition de la famille et des enfants. Dans les pays en développés, le jardinage urbain est prisé pour sa convivialité, il est vécu comme un plaisir lié à un certain retour à la nature. Loin d’être anecdotique, l’agriculture urbaine est un atout pour les municipalités. Les terrains agricoles aménagent dans une agglomération urbaine des coupures vertes propices à la promenade, de la même façon que les boisés, les parcs et les jardins publics.

Ecrire un commentaire

Des peuples autochtones d’Amérique latine redécouvrent leurs savoir-faire traditionnels pour être résilients et autonomes face au Covid-19

Lire l'article