Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Epurer l’eau grâce aux plantes

De plus en plus de petites stations d’épuration ont recours aux plantes pour filtrer l’eau, un processus appelé phytorémédiation. Le concept repose sur l’utilisation de la symbiose Bactéries/végétaux pour le traitement des eaux usées, un processus totalement écologique et esthétique (pas de grosses infrastructures à construire). Les végétaux oxygènent l’eau, permettant ensuite aux bactéries de jouer le rôle de filtre, en se développant et en dégradant les pollutions.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • julien goodplanet

    réponse à lien mort
    En effet, ce lien ne fonctionne plus

    merci de nous l’avoir signalé

    • geoffroy

    Lien « mort »
    Bonjour, juste un petit message pour dire que le lien de cette est « mort » …

    Geoffroy

    • Véro

    lien internet « mort »
    En cas de lien mort, parfois on peut voir le lien en survolant le mot, groupe de mots, ou le dessin qui induit le lien et de pouvoir lire le lien (dans lequel il y a souvent une petite erreur de transcription). C’est ce que j’ai fait. Voici le lien qui est toujours d’actualité : http://www.eda-lille.org/spip.php?article53.

    Il y a longtemps que ce type d’utilisation d’épuration par les plantes existes, mais d’autres solutions souvent nettement moins durable, économique et écologique sont privilégiées à cause de décision pûrement politique et partisane. Alors qu’à la communauté le bilan est négatif car ceux qui paient ne sont pas ceux qui prennent les décisions : vous et moi ! Leurs mauvaises décisions nous coûtent cher et ne sont pas durables ni écologiques (couler du béton dans des stations d’épuration en milieu rural donne à réfléchir).

"Complet" : saturés, les refuges face à l'abandon massif des chiens et chats

Lire l'article