Fertilisation du sol par enfouissement de charbon de bois en Inde

La technique de fertilisation du sol par enfouissement de charbon de bois (biochar) est issue de coutumes ancestrales pratiquées par les Indiens d’Amazonie il y a des milliers d’années (à l’origine de la formation de la riche « terra preta »). Elle peut apporter une solution à la fois simple, rapide, durable et extrêmement efficace aux problèmes de dégradation des sols.

La forte teneur en carbone du biochar lui donne la propriété, lorsqu’il est enfoui dans un sol même très dégradé, de retenir les minéraux, les nutriments et l’eau, devenant ainsi un milieu de vie idéal et durable pour les micro-organismes responsables de l’augmentation de la fertilité du sol. La Terra Preta, nom donné au sol résultant, a une fertilité 8 fois plus importante que la normale. Par ailleurs, la très grande stabilité de cette structure fait du biochar un puit permanent de carbone. Le part de carbone dans la matière organique de la Terra Preta est entre 13% et 14%.

Au-delà des bénéfices environnementaux ce projet facilement applicable dans les régions fortement affectées par la pauvreté rurale, représente des bénéfices économiques et sociaux considérables. En effet, le biochar peut-être produit à partir de biomasse renouvelable (résidus agricoles ou forestiers, plantes abondantes telles que Prosopis Juliflora…) disponible localement à un coût négligeable et dont l’utilisation ne représente pas une menace pour la biodiversité.

Pour en savoir plus : visitez le site d’Action Carbone.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • cattenat@orange.fr

    critique
    L’articl »e : « Fertilisation du sol par enfouissement de charbon de bois en Inde » est très mauvais. Il ne permet pas de comprezndre de quoi il s’agit, les techniques de fabrication du charbon de bois utilisées, et comment, ensuite, précisément, on utilise ce charbon de bois, et ce qui se passe. Alors à quoi bon l’écrire ?
    Il n’y a aucune volonté de transmettre de l’information à des lecteurs qui ignorent ces processus.

    • Action Carbone

    réponse à critique
    L’article est en effet peu détaillé, mais a au moins le mérite de donner un lien plus complet vers la fiche de ce projet : http://www.actioncarbone.org/projet.php?typ=ck&id=30
    Si des questions subsistent après sa lecture, n’hésitez pas à en faire part!

Dominique Bourg : « les politiques manquent de sérieux en refusant de lancer un avertissement solennel sur les dangers qui menacent l’habitabilité de cette planète »

Lire l'article