Menace sur l’avenir de la voiture électrique

La crise financière pourrait retarder l’arrivée des voitures électriques sur le marché américain. L’agence Reuters s’interroge sur l’avenir du projet de voiture électrique Chevy Volt du géant automobile General Motors. La Chevy Volt est un véhicule électrique doté d‘une soixantaine de kilomètres d’autonomie, prévu pour 2010. Fortement affecté par la baisse des ventes et la crise, General Motors a demandé au Congrès 25 milliards de dollars d’aide. Pour certains, cette crise, la hausse des prix du carburant et la prise de conscience des enjeux environnementaux inciteront les constructeurs automobiles à développer plus rapidement des modèles « plus propres », hybrides et électriques. Pour d’autres, le manque de financements pourrait conduire à ce que, malgré un plan de sauvetage, l’industrie retarde une fois de plus sa transition vers les véhicules électriques. Pour Eli Hopson d’Union of Concerned Scientist (une association de scientifiques en faveur du développement durable) : « les industriels pourraient arguer de leur situation difficile pour refuser toutes nouvelles obligations » en matière environnementale.

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article

Des start-up de véhicules électriques célébrées à Wall Street face à une route semée d'embûches

Lire l'article