La guerre pour le coltan

Le conflit ethnique actuel en République démocratique du Congo (RDC) dissimule en fait un affrontement pour l’acquisition des ressources naturelles du pays, selon le journaliste Johann Hari, du quotidien britannique The Independent. Des Tutsi rwandais utilisent comme prétexte la traque des génocidaires Hutus qui ont fui en RDC pour s’approprier les réserves en or, argent, coltan et diamants. Le coltan, minéral noir composé de colombite et de tantalite, sert à la fabrication des téléphones portables. Selon l’ONU, une centaine de firmes financeraient ce conflit en achetant des ressources provenant de l’exploitation des mines. Pour Johann Hari, un moyen d’arrêter ce massacre serait d’établir une taxe globale sur les ressources en coltan et de poursuivre les entreprises pour complicité de crime contre l’humanité. Selon lui : « il faut établirn système qui donne plus de valeurs à la vie des Noirs qu’aux profits. »

Ecrire un commentaire

Quand la Nature reprend ses droits, découvrez le travail photographique de Jonk

Lire l'article

ONU : Bachelet dénonce "les plus vastes et les plus sévères" reculs des droits humains qu'elle ait jamais vus

Lire l'article