Un potager haut perché

Un producteur d’aliments biologiques a aménagé il y a deux ans des parcelles de culture sur le toit de son siège à Richmond. Chacun des trente employés enthousiastes engagés dans le projet s’occupe de sa plate-bande et y cultive courges, potirons, maïs, haricots, carottes, brocolis et tomates. Cette initiative présente l’avantage de restaurer la biodiversité en milieu urbain.

Ecrire un commentaire

Sarah Durieux, directrice de Change.org France : «l’activisme, ce n’est pas juste changer le monde, c’est aussi se changer soi-même»

Lire l'article