Chaufferie au bois

En 2007, la ville de Lyon a mis en service, avec le soutien de la communauté d’agglomérations du Grand Lyon et de l’Ademe, une chaufferie à bois de 14 mégawatts qui alimente 5 500 logements et 30 équipements publics. Elle recycle de nombreux déchets : bois d’élagage, sciure, palettes, caisses, etc. Remplaçant une usine fonctionnant au charbon et au fioul, elle permet une réduction de 87 % des émissions de CO2.

Ecrire un commentaire

Bonne nouvelle : les émissions d’une famille de gaz nocive pour la couche d’ozone et le climat diminuent plus vite que prévu

Lire l'article