Rétribution des propriétaires forestiers

En 1996, le Costa Rica a inscrit la conservation de la forêt et la sauvegarde de la biodiversité au rang des priorités nationales, avec le soutien de la Banque mondiale et du Fonds pour l’environnement mondial (FEM). La loi forestière du ministère de l’Environnement prévoit que des milliers d’agriculteurs et de petits propriétaires de forêts naturelles ou de plantations forestières soient rétribués financièrement pour les services qu’ils rendent en vivant de la forêt. Les rétributions sont financées par l’écotaxe nationale sur les combustibles et tout autre produit dérivé du pétrole.

Ecrire un commentaire

Corridas et cruauté envers les animaux : la SPA à nouveau déboutée à Nîmes

Lire l'article