Aires marines protégées au Sénégal

Depuis la fin des années 80, l’Océanium de Dakar et l’écologiste Haidar El Ali conduisent un programme de création d’Aires Marines Protégées, financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial. Le principe : des barrières artificielles constituées de pneus de voiture délimitent des zones qui restent en repos biologique pendant cinq ans. Le projet s’accompagne de campagnes de sensibilisation à la gestion durable des ressources halieutiques, auprès des pêcheurs ainsi que dans les établissements scolaires.

Ecrire un commentaire

Covid : la levée des brevets sur les vaccins mise en doute par le désaccord entre Berlin et Washington

Lire l'article

La frontière, muraille et trait d'union pour deux jumeaux suédois séparés par le Covid

Lire l'article