Aires marines protégées au Sénégal

Depuis la fin des années 80, l’Océanium de Dakar et l’écologiste Haidar El Ali conduisent un programme de création d’Aires Marines Protégées, financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial. Le principe : des barrières artificielles constituées de pneus de voiture délimitent des zones qui restent en repos biologique pendant cinq ans. Le projet s’accompagne de campagnes de sensibilisation à la gestion durable des ressources halieutiques, auprès des pêcheurs ainsi que dans les établissements scolaires.

Ecrire un commentaire

Nappes phréatiques : la situation s'améliore, point noir persistant en Languedoc-Roussillon

Lire l'article

Répression des mouvements environnementaux : la réponse des Etats condamnée par un rapporteur spécial de l’ONU

Lire l'article