Allemagne

La forêt bavaroise (sud-est) constitue le plus grand espace boisé de montagne en Europe, sans parler de la forêt Noire. Berlin, la capitale, (3,5 millions d’habitants) est la ville la plus vaste et la plus verte d’Europe : les espaces naturels de la ville (parcs, forêts et lacs), représentent 30 % de sa superficie.

Enjeux

Energies renouvelables : afin de réduire de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020, le gouvernement voudrait que la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité passe de 27 % aujourd’hui à 30 %.

Outre Fribourg, célèbre dans le monde entier pour son éco-quartier de Vauban, Marburg est désormais célèbre puisque toute personne qui décide de construire une nouvelle maison ou qui remet en état sa toiture devra – sous peine d’amende – s’équiper de panneaux solaires pour le chauffage et l’eau chaude à raison d’un m2 pour 20 m2 de surface.

Nucléaire : en dépit des engagements pris pour mettre fin au nucléaire d’ici 2020, 17 centrales fournissent 26 % de l ‘électricité consommée dans le pays. Pour le stockage des déchets nucléaires, rien n’est réglé : en 2008, une contamination au césium 137 a été décelée dans une ancienne mine de sel de Basse-Saxe reconvertie.

Automobiles : outre la vignette écologique obligatoire dans certains espaces protégés du pays, Cologne vient d’inaugurer sur 4 hectares un quartier « sans voiture » et 95 % des habitants se disent satisfaits.

Acteurs

Dans ce pays, bastion du mouvement écologiste, des expériences citoyennes innovantes ne s’arrêtent jamais. Ainsi les citoyens se transforment en producteurs d’énergie. Selon la loi fédérale sur l’alimentation d’électricité dans le réseau, les distributeurs et fournisseurs d’énergie sont tenus à acheter le courant produit par toute source d’énergies renouvelables à un prix de remboursement incitatif.

La Umweltbank, littéralement la Banque de l’environnement, propose à ses clients une gamme de produits financiers, chacun répondant à des critères écologiques et éthiques précis.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • OURO-AKONDO Moutarou(Togo)

    le changement climatique
    Je suis né dans un pétit village au nord du Togo.Un village au sommet des monts Alédjo;très boisé,verdoyant,bien arrosé;tout donnait l’air d’un monde féerique.Mais aujourd’hui tout celà n’est qu’un triste souvenir.Il leut de moins en moins,la forêt dense commence par disparaître,il fait tes chaud, il vente assez….et il parait que tout celà est l’oueuvre du réchauffement cimatique.Que déviendra cet endroit dans 10 ans,20ans ou 40 ans?Que déviendra le Togo dans ce futur?Il est tant que nous prenons à coeur la question du climat.Il n’ya pas un temps pour réagir…s’il faut réagir c’est à cet instant.

France Nature Environnement du Conseil Paritaire de la Publicité : « nous avons été déçus par la faible portée de nos revendications à l’encontre des entreprises »

Lire l'article