Le japon, pays du plastique roi, tente de réduire sa dépendance

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Le Japon est après les États-Unis le deuxième plus gros consommateur de plastique au monde. Problème, depuis quelques mois, le pays ne peut plus exporter vers la Chine ses déchets plastiques. 60 % des polymères de synthèse sont donc brûlés et pour le ministre de l’environnement, Doi Kentero, cela est dû à un manque de moyen : “ On a beaucoup de mal à trouver des endroits pour gérer et traiter tous ces déchets. Nos capacités sont complètement saturées.”
Cette situation critique a d’ailleurs poussé le gouvernement à envisager l’interdiction de la distribution gratuite de sacs plastiques d’ici 2020. Un choix, difficile à accepter au sein de l’île qui voue, depuis des décennies, un véritable culte à ce type de matériaux. Apprenez-en un peu plus sur le sujet grâce à ce reportage de France 24.

1 Etoile / Star2 Etoiles / Stars3 Etoiles / Stars4 Etoiles / Stars5 Etoiles / Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Media Query: