Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Que se passerait-il si … les humains disparaissaient soudainement ?

« Je souhaiterais vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observé les humains, et ce qui m’est apparu quand j’ai tenté de qualifier votre espèce, c’est que vous n’étiez pas réellement des mammifères… Tous les mammifères sur cette planète ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais vous les humains vous êtes différents. Vous vous installez quelque part, et vous vous multipliez, vous vous multipliez, jusqu’à ce que toute vos ressources naturelles soit épuisées, et votre espoir de réussir à survivre, c’est de vous déplacer jusqu’à un autre endroit… Il y a d’autres organismes sur cette planète qui ont adopté cette méthode, vous savez lesquels ?… Les virus. Les humains sont une maladie contagieuse, le cancer de cette planète, vous êtes la peste et nous, nous somme l’antidote« , dit l’agent Smith dans le film Matrix, de Lana et Lilly Wachowski.

Partant de ce postulat, que se passerait-il si l’humain disparaissait totalement de la surface du globe ? Cette vidéo de Brut Nature apporte des éléments de réponse. En 1 an, les plantes recommenceraient à pousser librement. En 15 ans, la végétation recouvrirait toutes les routes. En 60 ans, les océans auraient effacer la surpêche. En 200 ans, le CO2 produit par l’Homme se serait complétement volatilisé. 25.000 ans plus tard, les seuls traces du passage humain sur Terre seraient … des déchets nucléaires.

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • véronique le bras

    Dommage que les robots électroniques ne soient pas recyclables indéfiniment. Quelle perception nous donnerait cette merveilleuse planète ayant recouvert toute sa munificence ? Notre absence nous interdirait d’en parler.

    • Claude Courty

    Resteraient aussi les « trous » faits par les humains dans les ressources non renouvelables de ma planète ?

    • MARIE

    Nous ne sommes pas indispensables sur cette merveilleuse planète, sans nous , elle se porterai bien mieux..

    • Pascal SOILIHI

    La terre est malade. ça…. Tout le monde le sait. En revanche, la chose que l’homme refuse d’admettre ; c’est qu’il en est le virus. Prenons juste le temps d’observer nos comportements à grande échelle. Nous ressemblons à s’y méprendre à une bactérie qui s’étale en détruisant tout sur son passage.
    J’en arrive même à me demander si notre espèce a réellement quelque chose à faire sur terre ou si nous ne sommes pas destinés à disparaître.
    Chaque chose vient au monde pour ensuite disparaître.
    La question est de savoir lequel des deux s’en ira le premier :

    « L’HOMME OU LE MONDE ».