Minamata : La catastrophe écologique et sanitaire

Soixante ans avant l’accident nucléaire de Fukushima, Minamata, petite ville portuaire au sud de l’archipel nippon, connaissait un désastre environnemental sans précédent. La ville a donné son nom a la maladie de Minamata. Dans les années 1950, ses habitants ont été touchés par une grave intoxication au mercure. La cause : les rejets toxiques d’une usine chimique. Un dérivé du mercure les a alors contaminés par leur alimentation. Retour sur cette tragédie avec France24 à l’occasion de la sortie du film « Minamata » de Andrew Levitas.

Bande annonce du film :

Ecrire un commentaire

Projection Transition, un festival de cinéma engagé pour la transition dans 3 villes françaises fin novembre 2021

Lire l'article