Maroc : le fléau des chiens errants

Véritable fléau sanitaire depuis des années, les chiens errants pullulent au Maroc.Leur présence fait peur à la population et les autorités peinent à résoudre le problème. Une touriste française est même décédée au Maroc après avoir été mordue par une meute de chiens errants. Tandis que les campagnes d’abattage se sont révélées inefficaces, et sont de plus interdites depuis 2019, de nouvelles approches sont expérimentées. Des associations caritatives, des bénévoles et des vétérinaires tentent de vacciner les chiens contre la rage, afin d’éviter la transmission ou de stériliser les animaux pour éviter la multiplication des naissances au sein des meutes. France 24 s’est rendu dans un centre expérimental au Maroc auprès des vétérinaires engagés.

À lire aussi

L’inquiétude monte au Maghreb après des attaques de chiens errants

Ecrire un commentaire

Un rorqual échoué dans le Finistère, sans doute le même que la semaine dernière

Lire l'article