Comment rendre sa place au monde sauvage ?

Aujourd’hui, près d’un million d’espèces végétales et animales sont menacées de disparition, phénomène qualifié par les scientifiques de « sixième extinction de masse ». Pour aider la nature à se préserver, des solutions existent, comme la réintroduction d’espèces dans leur milieu naturel. Néanmoins, ce réensauvagement de la nature implique un moindre contrôle sur celle-ci qui ne fait pas l’unanimité, et l’écologue François Sarazzin s’intéresse à cette question : « Est-ce qu’on est capable, nous, humain, d’être la première forme de vie qui essaie de laisser vivre le reste au-delà de ses propres intérêts ? » Retrouvez les témoignages de différents acteurs de la restauration sauvage dans cette vidéo de France 24.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Guy J.J.P. Lafond

    Oui, je crois que nous sommes capables de vivre en harmonie avec la biodiversité sur cette si magnifique planète bleue.

    Et tous les grands centres urbains devront probablement se transformer davantage afin de diminuer leurs empreintes pollutions

    À suivre,.

    @GuyLafond @FamilleLafond
    À nos vélos, à nos espadrilles de course, à nos équipements de plein air! Car le temps file.

    • michel CERF

    Les humains étant incapables de vivre ensemble , comment pourraient ils vivre en harmonie avec les animaux ….

    • Méryl Pinque

    Derrière le terme froid de « biodiversité », il y a des personnes animales qui aiment, souffrent et veulent vivre, tout comme nous. Ne l’oublions jamais.
    Comment les aider ?
    En réduisant drastiquement notre population et en adoptant une alimentation végétale et biologique – l’élevage nuisant dramatiquement à la nature sauvage en plus de condamner des centaines de milliards d’animaux chaque année (ceux que nous osons manger).

Histoires de Nature, un programme de sciences participatives original et ouvert à tous pour collecter les témoignages des changements environnementaux

Lire l'article