14% des émissions de gaz à effet de serre dues aux transports

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

pollution transports

Aérogare 2, aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, Val-d’Oise, France
(49° 00’ N – 2° 35’ E) © Yann Arthus-Bertrand

Le secteur des transports est un de ceux dont les émissions de gaz à effet de serre ont le plus augmenté. En 2010, il représente 14 % des rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. L’automobile, les navires, les aéroplanes et même les trains dépendent en grande partie des énergies fossiles, dont le pétrole. Ce dernier, en raison de ses propriétés (bon marché, conservation, facilité d’extraction et de combustion et liquide (transport aisé grâce à des réservoirs), est devenu indispensable aux déplacements individuels et collectifs des personnes et des marchandises sur les courtes et les
longues distances. Or, des alternatives moins polluantes, plus efficaces existent pour certains types de déplacement comme la mobilité douce pour les trajets urbains de moins de 3 kilomètres qui, en France composent la moitié des déplacements en voiture : marche, vélo, transports collectifs propres ou le transport fluvial ou ferré pour les marchandises.

Media Query: