7 à 10 milliards de dollars, c’est une estimation du montant que rapporte le commerce international illégal d’espèces menacées chaque année. C’est l’une des causes majeures de disparition des espèces.

Publié le : Last updated:

CITES

Hippopotames dans le lac Naivasha – Vallée du Rift Oriental – Hauts plateaux – Kenya © Arthus-Bertrand Yann

Après la disparition des habitats naturels, le commerce international illégal de la faune et de la flore représente l’une des causes majeures de disparition des espèces sauvages.

Media Query: