Seychelles

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Seychelles

Cette tortue originaire des Seychelles est agée de 250 ans. Photo prise dans le zoo de Giza en Egypte. © AFP Mohammed BADR

Les Seychelles constituent un archipel de quelque 115 îles (les îles coralliennes, dites ’Extérieures’, et les îles granitiques, dites ‘Intérieures’) éparpillées sur 388 500 km². Même si sa superficie terrestre n’est que de 444 km², son espace maritime exclusif occupe une superficie de 1,2 million de km². Pour mieux assurer leur préservation, certaines îles, terre d’asile pour des millions de volatiles migrateurs, sont gérées par la Seychelles Islands Foundation ; d’autres îles sont dédiées à l’agriculture ou au tourisme. Sur l’île intérieure de Mahé (144 km²), où vivent 88 % des 79 000 habitants, se trouve la capitale Victoria et son jardin botanique avec ses 200 espèces végétales et ses fameuses tortues géantes.

Enjeux

Espaces protégés : Aldabra, terre perdue au sud-est des Seychelles, à 465 km de Madagascar, est un trésor de biodiversité. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est le plus grand atoll émergé du monde. Des milliers de tortues géantes, dont la longévité peut atteindre 150 ans, y vivent et s’y reproduisent depuis plus de 200 000 ans. C’est aussi le dernier refuge du râle d’Aldabra, un oiseau coureur; l’île Cousin est réputée pour ses colonies d’oiseaux marins, dont la fauvette et la pie des Seychelles.

Pêche : les pratiques frauduleuses de la filière rendent l’évaluation des stocks de poissons pêchés très difficile ; sur les 8 zones marines protégées (Marine Protected Areas – MPA) des îles Intérieures (les parcs marins nationaux et réserves spéciales, la pêche est interdite, mais seule l’île Cousin échappe au braconnage intensif.

Acteurs

Nature Seychelles est une ONG locale, qui a pour objectif la préservation de la biodiversité et du patrimoine environnemental des Seychelles. Elle est chargée de la gestion durable de la réserve de l’île Cousin (que l’UICN et le PNUE ont classée comme l’une des MPA les mieux gérées de l’océan Indien). Parmi ses activités : la conservation des espèces, la surveillance, la recherche, l’écotourisme, la sensibilisation des jeunes et du grand public. Sur l’île de La Dingue, la population des veuves des Seychelles (oiseau presque disparu) commence à se reconstituer grâce à une de ses campagnes de sensibilisation.

Birdlife International a acheté l’île de Cousin en 1968 pour la transformer en réserve et sauver la rousserole des Seychelles.

Seychelles
Media Query: