Maurice (pays)

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Maurice

Salines de la Rivière Noires – Ile Maurice © Arthus-Bertrand Yann

L’île Maurice, île d’origine volcanique, s’étend sur 2 040 km² et regroupe 1 300 000 habitants. Depuis l’arrivée des Portugais sur l’ile au 16e siècle, ses forêts ont été décimées pour laisser place aux cultures, notamment de la canne à sucre. La petite île de Rodrigues, à 560 km au nord-est, fait également partie de cette république.

Enjeux

Changement climatique : dans le 4e rapport (2007) du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), un chapitre est consacré aux « petites îles proches du niveau de la mer [pour qui] le changement climatique [est] un des défis les plus importants pour parvenir à un développement durable ». Maurice figure au premier rang des pays menacés.

Biodiversité : Maurice est le seul pays à avoir hébergé le dodo, cet oiseau incapable de voler, emblème des espèces disparues. Celui-ci fut découvert en 1598 par les marins hollandais et disparu au 17e siècle. Peut-être par voie de conséquence, Maurice a été l’un des tout premiers signataires de la Convention internationale sur la biodiversité, l’un des accords internationaux issus du Sommet de la Terre, à Rio (1992).

Déforestation : sur les 12 000 ha de forêts, seules les réserves montagneuses abritent encore la forêt primaire (3 %).

Pollution et déchets : les industries, ne disposant pas de station d’épuration, déversent leurs déchets à la mer. Sur les 1 400 tonnes de déchets ramassés par jour, le plastique représente environ 8 % ; ces déchets échouent tous au site d’enfouissement dans le Sud de l’île, à Mare Chicose.

Tourisme : le développement du tourisme représente une des plus grandes menaces pour le corail, déjà blanchi par le réchauffement, comme dans le parc marin Blue Bay au sud-est, le seul à bénéficier d’une protection internationale

Acteurs

L’Institut pour la protection des consommateurs (ICP) a lancé une campagne de sensibilisation sur les risques liés à la consommation des produits alimentaires à base d’OGM. Pour les espaces réservés, Mauritian Wildlife Foundation, est l’association la plus active en matière de protection des écosystèmes mauriciens avec la Mauritius Marine Conservation Society MMCS). L’ONG Reef Mauritius défend, comme son nom l’indique, les récifs mauriciens.

maurice carte
Media Query: