Côte d’Ivoire

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 3 minutes  

Côte d'Ivoire

Région Aboisso – Côte d’Ivoire © Yann ARTHUS- Bertrand

La Côte d’Ivoire forme une sorte de quadrilatère avec des plaines irriguées par plusieurs fleuves qui traversent le pays du nord au sud pour se jeter dans l’Océan atlantique. Les savanes du nord contrastent avec les forêts du sud, ou ce qu’il en reste, puisqu’une grande partie a été transformée en terres agricoles pour la culture du cacao (dont le pays et le premier producteur mondial) et du café (7e producteur mondial).

Enjeux

Déforestation : avec la disparition de près de 300 000 ha par an, le pays est passé de 16 millions ha de forêts dans les années 1960 à 6 millions ha en 2008. La fragmentation (dissémination de parcelles boisées et entrecoupées de terres agricoles) a laissé une mosaïque de milliers de fragments de 5 ha en moyenne.

Pollution des eaux : sous la ville d’Abidjan (4 millions d’habitants), une nappe phréatique subvient aux besoins en eau des habitants. La ville dispose d’un des meilleurs réseaux d’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales d’Afrique occidentale. Mais, à proximité, la baie de Cocody et la lagune Ebrié sont de plus en plus polluées par les effluents industriels et les eaux usées.

Déchets toxiques : les impacts du déversement illégal de 580 tonnes de slops (mélange de résidus pétroliers et de soude caustique issu d’un délestage sauvage en pleine mer) à partir du navire Proko Koala – ne sont pas encore évalués. Un rapport commandité par l’ONU traitant de la décontamination des sites et l’indemnisation des victimes, va être soumis à la Commission des droits de l’Homme en 2009.

Agro-carburant : le pays se lance dans la culture du jatropha, une plante utilisée d’ordinaire en guise de clotûre. Son huile remplace le carburant traditionnel.

Espaces protégés : la forêt est désormais confinée aux parcs nationaux. En 1982, le parc national de Taï, la plus grande forêt tropicale d’Afrique de l’Ouest (454 000 ha) a été classée en tant que Réserve de la Biosphère et inscrite sur la liste de l’Héritage Mondial par l’UNESCO. Les troupeaux d’éléphants se réfugient surtout au Parc national de la Comoé pour échapper au braconnage. Six zones protégées sont inscrites à la convention de Ramsar.

Acteurs

La Fédération nationale des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (Fenavid et-CI) regroupe plusieurs associations locales.

La forêt pourrait aider les Ivoiriens à obtenir un revenu supplémentaire, c’est dans cet esprit qu’a été lancée en 2007 l’opération ‘Epargne verte’ pour favoriser dans chaque village la plantation de tecks.

cote d'ivoire - ivory coast
Media Query: