Le premier hôtel où le coût du séjour dépend de votre bilan carbone

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Kontiolahti hotel blue arctic blue ressort bilan carbone reduction tarif

Iles entre Barosund et Porkkala Porkala sur la mer baltique. Finalande © Yann Arthus-Bertrand

Un hôtel d’un genre nouveau devrait ouvrir en 2022 à Kontiolahti en Finlande puisqu’il prend en compte dans ses tarifs le bilan carbone de votre séjour . L’Arctic Blue Ressort veut être le premier au monde à proposer d’ajuster le prix du séjour en fonction de l’empreinte carbone du visiteur. Ainsi, si ce dernier limite sa consommation d’électricité et d’eau, ou bien choisit des menus bas carbone, le prix du séjour pourrait s’en trouver réduit de moitié. Planter un arbre dans la forêt voisine offrira 5 % de réduction. Tout se fera sous forme de réductions.

Les concepteurs du projet Arctic Blue Ressort mettent en avant le souci de concilier le tourisme et le respect de la nature. L’hôtel sera Implanté à Kontiolahti, dans un site naturel à 450 km au nord-est d’Helsinki. Concernant les modalités pratiques, de nombreux aspect restent à définir, comme le confirme Simone Bocedi en charge de la médiatisation du projet encore en gestation : « nous n’avons pas encore établi la liste exhaustive de tout ce qui sera pris en compte. Une liste détaillée sera fournie au visiteur, elle sera très claire sur la manière dont il pourra choisir d’effectuer un séjour durable et donc moins cher. Par exemple, l’eau chaude est accessible au sauna, mais si vous la voulez dans la chambre alors elle sera comptabilisée dans le prix du séjour ».

Simone Bocedi ajoute : « nous désirons faire comprendre à nos invités qu’ils peuvent également faire ces choix dans leur vie de tous les jours. » Il faudra néanmoins attendre 2022 avant de juger s’il s’agit d’une Idée écolo innovante pour diminuer le bilan carbone du tourisme, d’un bon plan pour voyageurs économes ou encore d’une simple opération marketing. Le secteur du tourisme représente actuellement 8 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Pour le moment, l’hôtel de Kontiolahti en Finlande n’envisage pas de prendre en compte, dans la réduction des frais de séjour, l’empreinte carbone du moyen de transport emprunté par ses clients pour venir.

Media Query: