Les mangroves avancent vers le Nord en Floride

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

mangroves

Mangroves dans le parc national des Everglades, Floride, États-Unis (25°17’ N – 81°04’ O). ® yann Arthus-Bertrand/Altitude

Les mangroves de Floride ont gagné 1240  hectares vers le nord, entre 1984 et 2011. Cette croissance septentrionale, sur la côte atlantique de l’Etat, a été observée grâce aux images satellitaires. Dans la région entre Cape Canaveral et St. Augustine, la superficie de cet écosystème si particulier a ainsi été doublée sur la période.

Un déplacement de la mangrove sous l’effet du changement climatique

« Il existe de nombreux exemples d’impacts négatifs du changement climatique. Pourtant, ce cas précis est différent. Les marais salants, un écosystème côtier très important et très productif,  cède progressivement la place à la mangrove, un  autre écosystème très important et productif », résume Kyle Cavanaugh, chercheur à la Brown University. Il considère donc qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer. Les scientifiques supposent que la diminution des périodes de froid a joué un rôle dans le phénomène. En effet, le nombre de jours de grand froid a diminué ces 3 dernières décennies. Or, ils peuvent éliminer plus de 90 % des arbres de la mangroves, écrit le Miami Herald.

Pour les scientifiques du Parc national des Everglades, le déplacement de la mangrove indique une augmentation de la salinité des eaux de surface causée par l’élévation du niveau de la mer et la réduction des apports en eau douce.

Pour en savoir plus sur les mangroves, lire notre dossier consacré à cet écosystème littoral

 

Media Query: