Une entreprise canadienne perd 3 certificats FSC

Publié le : Last updated:

certificats FSC

Forêt d’automne dans la région de Charlevoix, Québec, Canada (47°40’ N – 71°02’ O). © Yann Arthus-Bertrand/Altitude

La plus grande compagnie forestière du Canada, appelée Résolu, vient de perdre la certification FSC pour 8 millions d’hectares de forêt boréale  qu’elle exploite au Québec et en Ontario. Sont concernés : le bois, la pâte et le papier, en provenance de ces régions.

Suite à différentes plaintes, la Rainforest alliance qui gère les certifications FSC, lui a retiré 3 certificats. Résolu ne respectait pas les engagements du label  FSC en matière de droit des peuples Indiens, de protection des caribous et des vielles forêts. Les Cris, peuple natif du Canada a soumis en mai 2013 une plainte auprès de la Rainforest Alliance car Résolu coupait des arbres sur des parcelles dédiées à la chasse sur leur territoire, et ce sans leur contentement, explique le site CNW.

« La perte de ces certificats risque d’avoir avoir des conséquences sévères sur les parts de marché de Résolu, dans un contexte où les grands acheteurs de bois et de papiers exigent la certification FSC dans leur politiques d’approvisionnement » explique Nicolas Mainville, directeur de Greenpeace Québec. « Nous voyons d’un bon œil que FSC et Rainforest Alliance agissent pour assurer le maintien des principes fondateurs du label FSC, tels que le respect des droits des Premières Nations et la protection d’espèces menacées ».

De son côté, Résolu affirme que « les suspensions temporaires de la certification FSC ne sont pas inhabituelles.  Nous prenons le problème très au sérieux et mettons tous nos efforts en œuvre afin de récupérer la certification. Pendant ce temps-là, Résolu garantit un accès aux produits certifiés FSC à ses clients ». En effet, l’entreprise dispose d’autres sources  d’approvisionnement encore labélisés FSC.

 

Media Query: