Le suicide plus important chez les agriculteurs indiens que dans le reste de la population

Publié le : Last updated:

Le suicide plus important chez les agriculteurs que dans le reste de la population indienne

Manifestations de paysans en Inde © AFP PHOTO/ NARINDER NANU

Le taux de suicide chez les paysans indiens est 47 % plus élevé que dans le reste de la population. C’est le groupe social le plus exposé au suicide dans la population de ce pays. Dans certains Etats affectés par la crise agraire, les fermiers ont deux fois plus de probabilité de mettre fin à leurs jours que le reste de la population, rapporte The Hindu le 18 mai. Ces chiffres proviennent d’un recensement effectué à partir de données issues du bureau national d’enregistrement des crimes pour l’année 2011. Deux tiers des suicides de fermiers ont lieu dans 5 états ; Maharashtra, Andhra Pradesh, Karnataka, Madhya Pradesh et Chhattisgarh. Les dettes font partie des premières causes de suicide chez les paysans indiens. Il est, pour cette catégorie de la population de de 16,3 pour 100 000 en 2011n contre 18,8 pour 100 000 en 2001. « Le nombre des suicides de fermiers ne montre pas de signe de déclin, ni leur proportion. Ils restent concentrés dans 5 états qui constituent le cœur agricole du pays. La crise se poursuit et en fait le taux de suicide a augmenté ces 10 dernières années », estime K. Nagaraj, un économiste qui étudie le phénomène.

Media Query: