Nikon dans le viseur des défenseurs des animaux en raison de ses contradictions

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Nikon chasse afrique du sud safari

Un safari dans la réserve de chasse de Blaauwkrantz, en Afrique du Sud. AFP PHOTO / GIANLUIGI GUERCIA

Le fabricant d’appareils photographiques et d’optiques Nikon est pointé du doigt par certains photographes animaliers en raison de contradictions dans sa communication. En effet, l’entreprise se présente comme au service des amoureux de la nature et des animaux dans son dernier catalogue, mais dans le même temps elle vient de commercialiser une lunette pour fusil de chasse destinée aux personnes pratiquant les safaris en Afrique. Ces produits sont aussi destinés au marché américain. Bien que la vente d’accessoires pour la chasse ne soit pas récente, elle continue de susciter la controverse, rappelle The Independent le 1er avril. Le grand photographe animalier Stefano Unterthiner, qui a gagné en 2008 le prestigieux prix Wildlife Photographer of the Year, se montre surpris de savoir que la marque japonaise produit de tels équipement : « j’ai toujours utilisé un Nikon, j’ai toujours vu l’entreprise comme proche de la nature. J’avais tort. Je ne comprends pas que l’entreprise supporte la chasse sportive. La Nature a besoin de protection. Je leur demande de cesser leur soutien à la chasse. »

Media Query: