Un million et demi de ruches réquisitionnées aux Etats-Unis

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Un million et demi de ruches réquisitionnées aux Etats-Unis

GRECE, Athenes : une abeille suçant le nectare d’un amandier en fleurs en janvier 2007 à Athènes. © AFP PHOTO / Aris Messinis

En Californie, la floraison des amandiers devrait débuter dans les prochains jours. Pour assurer la pollinisation de ces arbres fruitiers, les producteurs d’amandes font appel aux apiculteurs de tous le pays. La Californie produit chaque année 80% de la production mondiale d’amande. Selon Phys.org, l’augmentation de la demande mondiale en amandes a entrainé l’augmentation des espaces cultivés par les producteurs, passant à plus de 307 000 hectares en 2013. Le nombre d’abeilles nécessaire à la pollinisation de ces arbres augmente donc lui aussi.

En tout, ce sont plus de 2 millions de ruches qui ont été réquisitionnées cette année par les producteurs d’amandes de la région pour polliniser leurs cultures, 500 000 provenant de la région elle-même, 1,5 million du reste des Etats-Unis. Toutefois, le syndrome d’effondrement des colonies, qui touche actuellement les abeilles, met l’industrie en péril. Certains apiculteurs ont perdu près de 50% de leurs colonies cette année. Une colonie d’abeille se négocie désormais à plus de 200$ pour la saison. Or, les abeilles mellifères (qui produisent du miel) sont les pollinisateurs préférés des producteurs d’amandes car elles sont sociables, peuvent former des colonies plus grandes que les autres abeilles et peuvent être déplacées facilement. Pour Neil Trent, inspecteur d’abeilles en Californie, la question est de savoir « s’il y aura assez d’abeilles pour disséminer le pollen des arbres fruitiers ».

Media Query: