L’huile d’émeu aurait des vertus thérapeutiques

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

L’huile d’émeu pourait sauver la filière

Allemagne, Duisburg : Un émeu est photographié en octobre 2012 au zoo de Duisburg au nord est de l’Allemagne. © AFP PHOTO/ Roland Weihrauch / GERMANY OUT

Les éleveurs d’émeu (un oiseau qui ressemble à l’autruche) misent sur l’engouement de l’industrie pharmaceutique pour l’huile d’émeu. S’il ne reste que 1000 à 2000 fermes d’émeu aux Etats-Unis, contre 5500 en 1998, la filière est de nouveau en croissance grâce à l’engouement pour sa viande mais surtout pour son huile. « L’huile d’émeu est bénéfique à tous les types de peau », note Clover Quinn, propriétaire du ranch Wild Rose dans le Montana. « Ce n’est pas une huile magique mais nous ne connaissons pas encore toute son action sur la peau ». Selon le Sydney Morning Herald, l’huile d’émeu pourrait être utilisée pour réduire les rides, soigner les brulures, l’acné, l’arthose, les psoriasis et l’eczema. Elle est aussi utilisés dans certains shampoings et produits cosmétiques, entre autres indications – qui restent à vérifier.

La production en huile d’émeu a augmenté de 11400 litres chaque année à 26500 au cours des ces cinq dernières années. Un oiseau peut représenter environ 7 kilos d’huile, grâce à la graisse entre sa peau et sa chair. Les 30 grammes d’huile pouvant se vendre jusqu’à 10$.

Media Query: