Des millions de harengs morts dans un fjord en Islande

Publié le : Last updated:

Des millions de harengs morts dans un fjord en Islande

Norvège, Kvaenes : un jack russell se promène sur des millions de harengs morts à Kvaenes au nord de la Norvège en janvier 2012. © AFP PHOTO: Jan Petter Jørgensen / Scanpix / Norway

Un très grand nombre de harengs a été retrouvé morts dans le Kolgrafafjorour, petit fjord à l’ouest de l’Islande. La construction d’un pont en 2004, rétrécissant l’entrée de la crique et l’arrivée massive de harengs ces derniers hivers pourraient expliquer ce phénomène.

Ce n’est pas la première qu’un tel épisode se produit. Fin décembre déjà, plus de 30000 tonnes de cette espèce vivant en bancs – soit près d’un milliard de poissons – étaient morts au même endroit de la même manière. A l’origine de ces décès : un manque d’oxygène de l’eau. En 2004, un pont a en effet été créé pour traverser le fjord au lieu de le contourner. Selon Le Monde, ce pont aurait rétréci l’entrée de la crique. Pour Robert Arnar Stefancsoon, biologiste à l’institut de recherche du West Iceland Centre of Natural History, « la construction de cet édifice a pu empêcher l’eau de suffisamment se renouveler, notamment en cas d’absence de vent. Il y a fort à craindre que de telles décimations surviennent à nouveau ».

Ces derniers hivers ce sont plus de 300000 tonnes de harengs qui auraient migré à l’intérieur du fjord attirés par ses eaux fraîches. Cette arrivée massive aurait pu contribuer à baisser la teneur en oxygène, la décomposition des premiers poissons morts accélérant ensuite le processus. Au total, ce serait près de 10% du stock mâture de la zone qui aurait péri. Les pertes économique s’élèveraient à plus de 30 millions d’euro.

Au vu des coûts associés à une opération de nettoyage, les autorités ont décidé de laisser ces harengs se décomposer naturellement. Des écoliers et bénévoles en ont ramassé une partie mais les riverains se plaignent des odeurs de poisson pourri.

Media Query: